Un implant pour restaurer la vue aux aveugles testé sur des singes

Publié le : 10 février 2017

Bien que le potentiel de l’utilisation de l’interface ordinateur/cerveau soit énorme, les expériences d’implantation d’électrodes dans ces essais se sont avérées inutiles, la cicatrisation des tissus entrainant la dégradation des connections électriques dans le cerveau.

 

Pour pallier ces effets, les chercheurs de la Harvard Medical Scool ont mis au point un nouvel implant permettant de récupérer les informations dans le cerveau pour restaurer à long terme la vue des aveugles. Il sera placé sous le crane mais en surface du cerveau, sans pénétrer l’organe. Un réseau de bobines microscopiques à l’intérieur de l’appareil capillaire  générera des champs magnétiques puissants et hautement ciblés pour induire une activité électrique à des endroits particuliers dans le tissu cérébral. L’implant sera également testé lorsqu’il est placé à l’intérieur du tissu cérébral.

 

Une expérience doit commencer le mois prochain sur des singes. Le dispositif sera utilisé pour stimuler le cortex visuel des singes et tenter de recréer l’activité normalement déclenchée par les signaux des yeux, créant la sensation de vue sans l’apport des yeux. Ultimement, l’objectif est d’utiliser l’implant pour convertir les signaux d’une caméra en activité cérébrale. « À terme, nous espérons que les singes pourront naviguer dans un labyrinthe, simplement en apercevant des motifs géométriques clairs et foncés ou basiques », explique Bernard Casse, chercheur à l’Institut de recherche PARC, propriété de Xerox, où le nouvel implant Conception a été inventé.

 

En cas de succès, l’implant pourrait être utilisé pour stimuler d’autres parties du corps humain.

<p>MIT Technology Review, Tom Simonite (09/02/2017)</p> <p>Photo : Pixabay/DR</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres