Un implant pour « lire » des lettres quand on a perdu la vue

Publié le : 15 mai 2020

Publiée dans la revue Cell du 14 mai 2020, une étude dirigée par Daniel Yoshor, professeur de neurochirurgie au Baylor College of Medicine de Houston, a permis à des personnes ayant perdu la vue de « voir » des lettres tracées à la surface de leur cerveau.

 

L’expérience a été menée « sur deux aveugles qui avaient des électrodes implantées sur le cortex visuel, et chez quatre autres voyants qui avaient des électrodes implantées dans le cerveau pour surveiller une épilepsie ». Des signaux, envoyés par stimulation électrique, ont tracé des formes sur le cortex visuel, comme elles auraient pu être tracées « sur la paume » de la main. Tous les participants « ont pu décrire et reconnaître les lettres de l’alphabet » sans qu’aucune formation particulière ne soit nécessaire.      

 

Pour mener cette expérience, les chercheurs n’ont stimulé qu’une petite partie de neurones avec une poignée d’électrodes, « alors que le cortex visuel primaire contient un demi-milliard de neurones ». Ils estiment que s’ils pouvaient « stimuler tous ces neurones en même temps » il serait alors possible de « recréer n’importe quelle expérience visuelle ». En effet, « pour la plupart des adultes qui perdent la vue, la cécité résulte d’une lésion des yeux ou du nerf optique, alors que le cerveau reste intact ».

 

Pour parvenir à cet objectif, « plusieurs obstacles [technologiques] devront être surmontés ». Les chercheurs envisagent une collaboration avec des neuro-ingénieurs leur permettant de « développer des réseaux d’électrodes comportant des milliers d’électrodes » pour « stimuler avec plus de précision ».

 

Cette expérience « suscite l’espoir de développer une prothèse corticale visuelle (PCV), un dispositif qui contournerait les yeux et le nerf optique, transmettant l’information visuelle d’une caméra directement dans le cortex visuel ». 

 

Pour aller plus loin :

Une aveugle recouvre la vue grâce au premier œil bionique belge

Des implants dans le cerveau pour limiter la dépendance aux opioïdes ?

Un implant rétinien pour restaurer la vue des malvoyants atteints de DMLA

Des paraplégiques remarchent grâce un implant spinal et une rééducation intensive

<p>Daily Mail, Jonathan Chadwick (14/05/2020) - Cell (14/05/2020)</p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres