Un « droit à l’avortement » constitutionnel au Kansas ?

Publié le 29 Avr, 2019

Vendredi dernier, la plus haute juridiction du Kansas aux Etats-Unis a déduit de la Constitution de l’État un « droit à l’avortement » (cf. L’avortement ne pourra jamais être un « droit fondamental », ni une « liberté »). Selon la cour, les « droits égaux et inaliénables » proclamés dans la Charte des droits de la Constitution du Kansas suppose un « droit naturel d’autonomie personnelle ». Ce droit inclut, selon la cour, le droit de « contrôler son propre corps » et de décider de poursuivre ou non une grossesse. Se fondant sur ce droit à l’avortement, elle a bloqué la loi de 2015 interdisant l’avortement après le deuxième trimestre d’une grossesse (cf. Le kansas bannit l’ivg après 12 semaines de grossesse).

Washington Times, John Hanna (26/04/2019)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres