Un donneur de sperme transmet une maladie génétique

Publié le : 25 septembre 2012

Lundi 24 septembre 2012, les autorités sanitaires danoises ont annoncé qu’ "un donneur de sperme danois a transmis à cinq enfants une maladie génétique potentiellement très handicapante". Selon la clinique de Copenhague où le donneur a effectué ses dons, la maladie transmise est la neurofibromatose de Type I, aussi appelée Recklinghausen. Cette maladie "provoque des anomalies sur un gène du chromosome 17 qui occasionne des troubles d’une gravité très variable en fonction des sujets : tâches beiges sur la peau, hypertension, déformations osseuses, scoliose, difficulté d’apprentissage, nodules sur l’iris et tumeurs au nerf optique".
Interviewé par l’AFP, Peter Bower, directeur général de la clinique a indiqué que "même si cette maladie ne provient pas toujours des parents, ‘dans ces cinq cas-là, nous savons que la maladie vient du donneur’ ".
Dans le cadre de la procédure de don de sperme, le donneur avait subi deux tests : "un premier […] avait indiqué que le donneur était sain, et un second qu’il était atteint". Mais "Peter Bower a expliqué à l’AFP que ces tests ne pouvaient pas être sûrs à 100% car le ‘le gène en question est massif’ et ne peut donc être entièrement testé en une seule fois".

AFP 24/09/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres