Un chiffre d’affaires record pour la société Mithra sur le marché de la contraception

Publié le : 9 mars 2020

En 2019, le chiffre d’affaires de la société belge Mithra « a augmenté de 47% par rapport à l’année précédente, pour atteindre le montant record de 96,5 millions d’euros ». Et ce, « principalement grâce à l’accord signé avec l’australien Mayne Pharma concernant la commercialisation de la pilule contraceptive Estelle aux États-Unis ».

 

Parmi les projets de 2020, Mithra recense « la soumission du dossier Estelle auprès des autorités réglementaires américaines au 2e trimestre, la production des lots d’Estelle afin d’être prêt pour le lancement commercial prévu au premier semestre 2021, la fin du recrutement pour la phase 3 de Donesta[1] et le lancement des études cliniques pour le PeriNesta, le produit pour le marché de la périménopause », ainsi que « la commercialisation à grande échelle de l’anneau contraceptif Myring, en particulier sur les trois plus grands marchés du monde (États-Unis, Allemagne et Italie) ». Ainsi, « près de 2 millions d’anneaux » devraient être produits en 2020.

 

Le PDG de Mithra, François Fornieri, se réjouit : « 2019 a marqué le 20e anniversaire de Mithra et fut une année exceptionnelle à plus d’un titre ». « Le lancement attendu de Myring sur les trois plus gros marchés mondiaux en 2020 et celui d’Estelle dès 2021, achèvera notre transition en une société biotech commerciale ».

 

 

Pour aller plus loin :

France : la contraception devient gratuite pour les adolescentes de moins de 15 ans

La contraception : quel besoin réel ?

La pilule contraceptive, un business juteux

 


[1] Un « candidat médicament contre les effets néfastes de la ménopause ».

<p>L’Echo, Olivier Gosset (09/03/2020) – Le Soir, Belga (09/03/2020)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres