Un brevet accordé aux Etats-Unis pour la xénotransplantation ?

Publié le : 22 octobre 2020

Aux Etats-Unis, la société XenoTherapeutics qui développe des thérapies cellulaires et géniques a annoncé avoir obtenu un brevet relatif aux « méthodes de production de produits biologiques à base de cellules vivantes provenant de donneurs animaux pour la xénotransplantation humaine ». Ce brevet lui a été délivré par l’Office américain des brevets et des marques (U.S. Patent and Trademark Office, USPTO).

La Food and Drug Administration (FDA) avait fait référence aux méthodes qui ont été brevetées pour justifier son autorisation de mener un premier essai clinique de phase I sur l’homme, impliquant une transplantation d’organe de porc à homme. Cet essai vise à évaluer la sécurité et la tolérabilité du « premier organe non humain génétiquement modifié » développé par XenoTherapeutics : la Xeno-Skin™ (cf. Greffe de peau de porc à l’homme : un essai mené aux Etats-Unis).

XenoTherapeutics s’apprête à lever des capitaux supplémentaires pour financer un essai de phase II de la Xeno-Skin™ et « la poursuite du développement de cellules, tissus et organes immunocompatibles dans le cadre de son programme Xeno-Genomics™ ». Une deuxième demande de brevet pour ce programme est actuellement en cours d’examen par l’USPTO.

 

Source : Globe News Wire, XenoTherapeutics (15/10/2020)

Photo : Mabel Amber de Pixabay

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres