Un bébé kidnappé in utero

Publié le : 3 décembre 2004

Une jeune femme colombienne enceinte de huit mois a été endormie par un somnifère à l’hôpital de Girardot (130 kms. au sud-ouest de Bogota) où elle faisait une visite de contrôle, accompagnée de sa fille de 2 ans. Elle s’est réveillée dans un pré, sa fille pleurant à ses côtés et du sang coulant sur son ventre. Sa petite fille lui a dit qu’une femme avait emporté le bébé, enveloppé dans une serviette.

Aux urgences, la jeune femme se fait soigner et recoudre. Les médecins sont perplexes car la césarienne sauvage a été effectuée de manière "assez professionnelle".

De leurs côtés, les policiers retrouvent et arrêtent la femme qui a kidnappé l’enfant dans le ventre de sa mère. Pour le moment, elle n’a pas expliqué ses motivations. Le nouveau-né a été remis à sa mère.

Ce n’est pas la première fois qu’une femme enceinte est victime d’une césarienne sauvage dans la région de Bogata (cf. revue de presse du 07/06/04). Par ailleurs, chaque année en Colombie sont recensés 2 000 enlèvements d’enfants contre rançon.

Libération 03/12/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres