Thérapie génique : un vecteur innovant

Publié le 16 Fév, 2004

Des chercheurs américains de Dallas ont modifié un virus afin de pouvoir l’utiliser dans le traitement des maladies cardio-vasculaires d’origine génétique. Ce virus devrait être injecté par voie intra veineuse car il a le potentiel de rester beaucoup plus longtemps dans la circulation sanguine que les vecteurs traditionnels normalement utilisés en thérapie génique.

Ce nouveau vecteur devrait délivrer de manière ciblée le "gène médicament" grâce à ses interactions avec les cellules endothéliales (cellules tapissant la face interne de la paroi des vaisseaux). A l’heure actuelle, il n’a été testé que chez la souris.

Le Quotidien du Médecin 16/02/04

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres