Thérapie génique concluante chez la souris

Publié le : 27 octobre 2004

Le Dr James Goss (Pittsburg) a présenté au cours du 34ème Congrès américain des neurosciences les résultats prometteurs d’un essai de thérapie génique chez la souris pour le traitement des neuropathies diabétiques.

Les chercheurs ont utilisé comme vecteur viral le VHS (virus herpès simplex) dans lequel a été introduit le gène de la neurotrophine-3 (NT-3) et celui du NGF (Nerve Growth factor), pour lequel des études préliminaires avaient démontré son rôle dans la régression des signes cliniques.

Cinq semaines plus tard, les animaux ayant bénéficié d’une thérapie génique ont vu leur symptomatologie diminuée alors que les témoins sont restés inchangés. Les vecteurs, administrés par injection sous-cutanée, ont migré en suivant les trajets nerveux jusqu’aux corps cellulaires neuronaux.

L‘application chez l’humain est encore difficile à prévoir.

Le Quotidien du Médecin 27/10/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres