Taux de mortalité élevé des animaux clonés

Publié le 4 Mar, 2011

Une importante organisation néo-zélandaise de clonage animal, "AgResearch", a mis fin à ses expériences de clonage en raison de "taux de mortalité inacceptables". Parmi les causes de mortalité des chèvres, des moutons et du bétail se trouvent l’arthrite, la boiterie, la septicémie et la pneumonie. Seuls 10% des animaux clonés ont survécu aux essais de clonage. Un certain nombre de veaux sont morts spontanément au milieu de leur gestation.

AgResearch a toutefois précisé qu’elle allait continuer à concevoir des animaux en laboratoire avec de nouvelles méthodes de recherche.

Bioedge (Jared Yee) 04/03/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres