Survivre à un avortement et mourir

Publié le 5 Fév, 2008

Selon un rapport du Confidential Enquiry into Maternal and Child Health, en une seule année, 66 bébés ont survécu à un avortement, dont 16 étaient âgés de plus de 22 semaines. On les a laissé mourir parce que leur mort était inévitable, ont expliqué des officiels britanniques.

La moitié de ces enfants a survécu pendant une heure ou plus et l’un d’entre eux a respiré, sans assistance médicale, pendant 10 heures avant de mourir.

Ces chiffres sont les premiers à évaluer le nombre d’enfants survivant à un avortement et contredisent les experts qui estimaient que ce phénomène se limitait à quelques rares cas par an.

Rappelons qu’en 2006, 193 700 avortements ont été pratiqués en Grande-Bretagne, dont 2 948 après 20 semaines de grossesse.

Life News 04/02/08 – Thisislondon.co.uk 05/02/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres