Suisse : le médecin d’Exit condamné pour avoir repoussé les limites du suicide assisté

Publié le 18 Oct, 2019

Jeudi, à Genève, le tribunal de police a estimé que Pierre Beck, médecin et vice-président d’Exit Suisse romande[1], « n’avait pas le droit de prescrire une substance létale à une octogénaire en bonne santé qui avait fait le pacte de mourir avec son mari ». Il a été reconnu coupable « d’avoir violé la loi fédérale sur les médicaments et les dispositifs médicaux » et condamné à 120 jours avec sursis et 2400 francs d’amendes « à titre de sanction immédiate ». Le juge a considéré que le médecin « en parfaite conscience, n’avait pas respecté les limites qui s’imposaient à lui ».

 

Un couple d’architecte avait exprimé depuis longtemps « sa détermination à mourir ensemble ». En avril 2017, au moment de la mort du mari, l’épouse de 86 ans était encore en bonne santé et « elle pouvait vivre encore plusieurs années, voire décennies ». A cette date, la loi exigeait encore que la fin de vie de la personne soit proche. Le juge a estimé que la souffrance morale et existentielle évoquée par le médecin était davantage « une angoisse profonde, l’anticipation d’un veuvage qui n’avait pas commencé et des douleurs qui lui seraient liées », un cas de figure qui se situe en dehors des « critères admissibles ».

 

Pierre Beck, qui a offert « une aide inconditionnelle dès le début », était « conscient d’outrepasser les limites », mais il a choisi de « suivre ses convictions » et a déclaré lors du procès « qu’il n’excluait pas de refaire la même chose ».

 

A la sortie du tribunal, l’avocat a expliqué que le médecin ferait « très probablement » appel de la décision.



[1] Association suisse pour le Droit de Mourir dans la Dignité.

 

Le temps, Fati Mansou (17/10/2019)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres