Suicide assisté : EXIT reste ouvert à la clientèle étrangère

Publié le 17 Sep, 2021

Le conseil d’administration de l’association EXIT, qui donne accès au suicide assisté en Suisse, souhaitait « limiter le service » en cessant de s’adresser à l’étranger (cf. Suisse : le médecin d’Exit condamné pour avoir repoussé les limites du suicide assisté ; Alain Cocq est décédé en Suisse par suicide assisté). Mais mardi, lors de l’assemblée générale, le conseil a abandonné cette proposition devant les réactions négatives des membres de l’association. Les conditions d’adhésion ne seront donc pas modifiées.

Cette proposition du conseil d’administration avait été faite en raison de la difficulté croissante d’obtention des « documents nécessaires » à l’étranger, et de l’organisation des voyages vers la Suisse (cf. Angleterre et Covid : déplacements autorisés pour l’ « aide médicale à mourir »).

En Suisse, le suicide assisté est autorisé dès lors que « les patients passent à l’acte eux-mêmes et que les aides n’ont pas d’intérêt direct dans leur mort » (cf. Au Luxembourg, l’euthanasie bientôt classée « mort naturelle » pour que les héritiers touchent la prime de l’assurance-vie). L’année dernière, 913 personnes ont fait appel à EXIT pour mettre fin à leur vie. Environ 1% venait de l’étranger.

 

Source : SwissInfo (14/09/2021) – Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

Irlande : un couple de femmes reconnu comme « famille de deux mères »
/ PMA-GPA

Irlande : un couple de femmes reconnu comme « famille de deux mères »

Ranae et Audrey ont deux filles. Elles sont issues d’une « maternité partagée » ou ROPA (Réception d’ovule du partenaire) ...
57_justice_usa_16
/ IVG-IMG

USA : 12 Etats poursuivent en justice l’administration Biden au sujet de l’avortement

Le procureur de l’Ohio Dave Yost a intenté une action au sujet d'une règlementation sur l'avortement, devant le tribunal de ...
Une gynécologue devant le Conseil de l’Ordre pour sa prise en charge d’un jeune homme
/ Genre

Une gynécologue devant le Conseil de l’Ordre pour sa prise en charge d’un jeune homme

Le jeune homme à l’état civil souhaitait se voir prescrire « une hormonothérapie féminisante ». Sa mère, inquiète, a contacté ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres