Suède : le changement de sexe à l’état civil autorisé dès 16 ans

Publié le 17 Avr, 2024

En Suède, le Parlement a adopté ce mercredi un texte qui abaisse de 18 à 16 ans l’âge minimum pour changer de sexe à l’état civil. La loi entend également « faciliter l’accès à des interventions chirurgicales ».

Les députés ont voté le projet par 234 voix pour et 94 contre, au terme de « six heures de débat houleux ». « Je trouve cela déplorable (…) et dans le cas où il s’agit d’enfants, comme c’est le cas ici, c’est encore plus sensible. Je pense que c’est une décision qui doit être révoquée », s’est insurgé Jimmie Åkesson, chef du parti des Démocrates de Suède (Sverigedemokraterna).

Plus d’accord requis pour les chirurgies

A compter du 1er juillet 2025, date prévue d’entrée en vigueur de la loi, le changement d’état civil sera autorisé dès 16 ans, sans qu’un diagnostic de dysphorie de genre ne soit exigé. Pour les jeunes de moins de 18 ans, l’accord des parents, d’un médecin et de la Direction nationale de la santé et des affaires sociales sera demandé.

Les « chirurgies de transition de genre » restent autorisées à partir de 18 ans et pas avant. Toutefois, elles ne seront plus soumises à l’accord de la Direction nationale de la santé. L’ablation des ovaires ou des testicules ne sera possible qu’à partir de 23 ans, comme c’est actuellement le cas.

Une explosion de cas

En 2022, la Suède avait appelé à la prudence en matière de traitements hormonaux de changement de genre chez les mineurs (cf. Dysphorie de genre chez les jeunes : la Suède mise sur la prudence). Elle a en outre « drastiquement » restreint le recours aux mastectomies pour les adolescentes. L’Etat enregistre une augmentation des cas de dysphorie de genre, « une tendance particulièrement visible chez les 13-17 ans nés de sexe féminin, avec un bond de 1.500% depuis 2008 », selon les données de la Direction de la santé.

Face à un défaut d’« explications satisfaisantes » de cette augmentation, des hommes politiques réclamaient des études supplémentaires.

 

Source : AFP (17/04/2024) – Photo : iStock

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres