Dysphorie de genre chez les jeunes : la Suède mise sur la prudence

Publié le 2 Jan, 2023

En Suède, la Direction nationale de la santé et des affaires sociales, qui dépend du Ministère de la santé, a publié le 16 décembre dernier un guide de prise en charge de la dysphorie de genre chez les mineurs. Son directeur, Thomas Lindén, fait le constat d’un déficit d’information quant aux conséquences de l’administration de bloqueurs de puberté et d’hormonothérapie chez les enfants et adolescents. Il est « urgent » que « des études cliniques soient lancées », estime-t-il.

La chirurgie mammaire[1] doit être pratiquée dans un cadre de recherche recommande le Ministère, car le manque de connaissance incite ici également à la « prudence », pointe Thomas Lindén (cf. Dysphorie de genre : un hôpital abandonne le traitement hormonal chez les mineurs, jugé « expérimental »).

Autre motif de prudence pointé par la Direction : une « augmentation inexpliquée » du nombre de personnes, en particulier de mineurs, recevant un diagnostic de dysphorie de genre. Entre 2008 et 2018, le nombre de ces diagnostics est passé de de 2 à 23 pour 100 000 habitants chez les adolescents de 13-17 ans, et de 4 à 77 chez les adolescentes. Le Ministère pointe également une « prévalence documentée de la détransition » (cf. Dysphorie de genre : des “détransitionneurs” de plus en plus nombreux).

Ces jeunes doivent bénéficier d’une « prise en charge adéquate », souligne Thomas Lindén. « Une bonne prise en charge psychosociale est essentielle », insiste-t-il. La Direction va à présent travailler sur les recommandations relatives aux adultes.

[1] mastectomies

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres