Suède : Lancement d’une banque de cellules souches iPS

Publié le : 27 février 2020

A l’Université de Lund, en Suède, une nouvelle biobanque de cellules souches issus d’individus sains ou souffrant de pathologies aussi diverses que le diabète, les maladies cardiovasculaires, de Parkinson ou d’Alzheimer, va ouvrir. « La plus importante au monde » d’après l’Université. Elle proposera 100 lignées de cellules souches qui seront disponibles pour les chercheurs à travers le monde.

 

L’objectif : que les chercheurs soient en capacité de développer « de nouveaux traitements » indique Hindrik Mulder, professeur au Diabetes Centre de l’Université de Lund. Les cellules seront obtenues à partir d’échantillons de sang ou de peau des individus, reprogrammées en cellules pluripotentes, iPS. Ces cellules pourront ensuite être différenciées en n’importe quel type de cellule du corps et servir de base à la recherche pour tester de nouveaux traitements et identifier lesquels sont potentiellement efficaces.

 

 

Pour aller plus loin :

De la recherche fondamentale à la production industrielle de cellules souches humaines à usage thérapeutique : recommandations des académies

Lancement d’une banque de cellules iPS pour la recherche sur la drépanocytose

Ouverture imminente d’une banque internationale de cellules iPS

Royaume-Uni : Une biobanque propose des lignées de cellules souches embryonnaires huamines pour des applications cliniques

 

<p>Medical Press, Lund University (26/02/2020)</p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres