Stérilisation forcée : l’ex-président péruvien poursuivi

Publié le 23 Jan, 2023

Au prétexte de réduire la pauvreté au Pérou, environ 270.000 femmes et 22.000 hommes ont été stérilisés entre 1996 et 2000 sur une décision de l’ex-président Alberto Fujimori, extradé du Chili en 2007, et de son gouvernement.

L’association des femmes péruviennes victimes de stérilisation forcée (AMPAEF) demande justice pour ces Péruviens et notamment pour les femmes indigènes, ne parlant pas toujours espagnol, qui disent avoir été stérilisées de force.

Une enquête a été ouverte en décembre 2021 contre l’ancien président et trois des anciens ministres de la santé (cf. Le Pérou rouvre le dossier des stérilisations forcées). Une nouvelle bataille juridique est engagée pour poursuivre l’ex-président pour le « crime de stérilisation forcée ». Une accusation qui ne figurait pas dans la demande d’extradition de 2007.

 

Source : France 24, Thomas Nicolon (20/01/2023) – Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

Québec : le don d’organes en hausse de 17% en 2023
/ Don d'organes

Québec : le don d’organes en hausse de 17% en 2023

En 2023, le nombre de dons d’organes au Québec a atteint un record avec une hausse de 17% par rapport ...
Espagne : la Cour constitutionnelle autorise l’adoption d’un enfant né par GPA
/ PMA-GPA

Espagne : la Cour constitutionnelle autorise l’adoption d’un enfant né par GPA

Le 27 février, la Cour constitutionnelle espagnole a autorisé une femme à adopter l’enfant biologique de son conjoint né par ...
Royaume-Uni : le Parlement britannique mise sur les soins palliatifs
/ Fin de vie

Royaume-Uni : le Parlement britannique mise sur les soins palliatifs

Le Parlement britannique a remis un rapport sur la « mort assistée », sans formuler de « recommandations spectaculaires » ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres