‘Speedy Gonzalez” en laboratoire

Publié le 5 Nov, 2007

Une équipe de la faculté de médecine de Cleveland (Ohio) aurait créé, par thérapie génique, des rongeurs aux capacités spectaculaires.

Un article, mis en ligne en août 2007, et prochainement publié par la revue américaine Journal of biological chemistry, révèle en effet que ces souris sont spontanément sept fois plus actives dans leurs cages que des souris normales. Sur un tapis roulant, elles peuvent courir jusqu’à 6 kilomètres à la vitesse de 20m/minute, quand une souris normale s’arrête au bout de 200 mètres. Ces capacités s’expliquent par leur consommation d’oxygène qui est 40% plus élevée et par la faible production d’acide lactique dont l’accumulation entraîne des crampes. Par ailleurs, ces souris mangent 60% de plus que leurs congénères mais leur poids est deux fois moindre. Leur taux de graisse corporelle est deux à trois inférieures aux rongeurs normaux. Enfin, ces souris génétiquement modifiées ont une longévité supérieure et un vieillissement ralenti.

Les chercheurs ne connaissent pas l’impact de cette thérapie génique sur les cerveaux des souris et n’expliquent pas l’accroissement de leur longévité.

Interrogé par The Independant, Richard Hanson qui a dirigé l’étude, affirme que ces souris transgéniques ne sont pas un modèle pour une thérapie génique chez l’homme : "il n’est pas possible actuellement d’introduire des gènes dans les muscles squelettiques humains et il ne serait pas éthique de le tenter". En revanche, le chercheur craint le détournement de telles molécules par des sportifs à des fins de dopage.

Le Monde (Paul Benkimoun) 04/11/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres