Soins palliatifs : un rapport commandé à la Cour des Comptes

Publié le 17 Nov, 2022

Fadila Khattabi, députée Renaissance et présidente de la commission des affaires sociales, a commandé à la Cour des comptes un rapport sur les soins palliatifs. Le document attendu, « en mai ou en juin 2023 », « sera l’occasion d’avoir un état des lieux précis des “trous dans la raquette” dans l’organisation de ces soins, du coût que cela représente pour les finances publiques, mais également d’établir une étude comparative avec ce qui se passe dans les autres pays européens », explique la députée.

Par ailleurs, « une mission d’évaluation de la loi de 2016 dite Claeys-Leonetti doit être officiellement lancée ce jeudi 17 novembre ». Initiée par la présidente de la commission des affaires sociales, elle comptera 19 membres issus des différents groupes[1]. Cette mission, qui prendra fin au mois de mars, vise à examiner la mise en place de la loi Claeys-Leonetti, en particulier « dans quelle mesure elle est adaptée ou non aux différentes situations et la connaissance qu’en ont les Français ». Une telle évaluation avait déjà été suggérée à l’occasion de la discussion de la proposition de loi d’Oliver Falorni l’année dernière (cf. La PPL Falorni tombe en désuétude – le spectacle exagéré des promoteurs de l’euthanasie).

Les députés « sont unanimement convaincus de l’importance du sujet fin de vie », assure Fadila Khattabi. « Nous serons bien au rendez-vous pour éclairer de nos réflexions ce débat complexe et crucial. » ajoute-t-elle.

 

[1] « Elle comprendra trois députés Renaissance, trois du RN, deux chacun pour LFI, LR et le MoDem, et un chacun pour le PS, Horizons, Écologie, Gauche démocrate et républicaine et Libertés et territoires. »

Source : La Croix, Antoine d’Abbundo (17/11/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres