Soins dans les hôpitaux: la rentabilité au détriment de l’humain

Publié le 15 Nov, 2012

Dans une tribune publiée dans le quotiden Le Monde, intitulée "Ethique de l’urgence, urgence de l’éthique", Pierre Valette, de l’université Paris-Est Créteil, donne son point de vue sur ce à quoi conduit le financement actuel des hôpitaux. Ainsi, il explique que ce financement "incite à la réalisation d’actes économiquement rentables" et que, par voie de conséquence, "la finalité du soin tend à perdre de vue la personne pour viser le seul niveau de tarification que l’acte ainsi généré peut atteindre". 
Pour expliciter son propos, Pierre Valette reprend "une formule rabâchée par tous" à savoir, les soignants, les administrateurs et les responsables politiques. Pour ces derniers, "le label ‘éthique’, délivré lors de la certification des établissements de santé, laisse croire à une caution morale donnant l’illusion de placer le malade ‘au coeur du système sanitaire’ ". 

Pour Pierre Valette, "si la technique accomplit l’éthique lorsqu’elle sauve des vies, elle tend aujourd’hui à la remplacer. Et lorsque la technique cesse de produire les effets attendus, l’éthique mise à nue fait figure aux yeux des professionnels de santé de phénomène surnuméraire, nouvelle instance ou discipline n’attendant plus que ses nouveaux spécialistes. A l’inverse, le glissement de la technique sur l’éthique laisse celle-là flotter dans le vide, embarquant tout ceux qu’elle instrumentalise". De fait,"l’acte médical s’y trouve […] disqualifié au profit du geste technique que le fameux progrès technologique pourra totalement mécaniser". 

Par conséquent, "lorsqu’elle est réduite à une succession des gestes techniques et à des protocoles comparables à autant de recettes de cuisines, la pratique médicale se voit énucléée de ce qui constitue l’essence: la nécessité pour le médecin de délibérer sur ce dont il a la science, car la singularité du sujet, sa particularité, doit toujours primer". 

 Le Monde (Pierre Valette) 16/11/12

Partager cet article

Synthèses de presse

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes
/ PMA-GPA

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes

Emersyn a été conçue en utilisant les gamètes du mari de Jaclyn et les ovocytes de Meredith, sa sœur. Et ...
Drapeaux Europe
/ PMA-GPA

“Exploitation de la GPA” : une forme de traite des êtres humains selon le Parlement européen

Le Parlement européen a voté en faveur du projet de révision de la Directive européenne sur la traite des êtres ...
Des fœtus de singe génétiquement édités in utero
/ Génome

Des fœtus de singe génétiquement édités in utero

Lundi, des chercheurs de l'université de Pennsylvanie et de l'hôpital pour enfants de Philadelphie ont affirmé être parvenus à modifier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres