Scandale des trachées artificielles : la septième patiente meurt

Publié le 19 Mar, 2017

Le chirurgien italien Paolo Macchiarini, qui avait « accédé à une renommée mondiale en 2011 en réalisant la première greffe mondiale d’une trachée artificielle en plastique devant être colonisée par des cellules souches du patient ». Ses travaux publiés à l’époque dans le journal The Lancet  (cf. Une greffe effectuée à l’aide d’une matrice bioartificielle) se sont révélés falsifiés, et les morts successives de ses patients ont provoqué un scandale. Il est aujourd’hui visé par une enquête de la police suédoise.

 

L’une des dernières survivantes de ces opérations, Yasim Cetir, a « souffert de terribles complications » et est décédée dimanche soir. 

AFP (20/03/2017)

Photo: Pixabay / DR

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres