Royaume-Uni : les médecins, seuls juges du bien-fondé des transitions de genre d’enfants ?

Publié le 20 Sep, 2021

Vendredi, la cour d’appel de Londres « a jugé qu’il revient aux médecins de déterminer si les adolescents peuvent ou non accepter de suivre un traitement bloquant la puberté avant d’entamer un processus de transition pour changer de sexe ». Il s’agit d’un revirement dans l’affaire Keira Bell, jeune femme de 23 ans qui poursuit le Tavistock and Portman NHS Trust pour ne pas avoir remis en cause sa décision de « devenir un homme », alors qu’elle était adolescente (cf. (cf. Royaume-Uni : une jeune femme poursuit la clinique où elle a subi une « transition de genre »).

En première instance, la Haute cour de Londres avait donné un coup d’arrêt aux prescriptions de bloqueurs de puberté chez les enfants, estimant qu’avant 13 ans « il est hautement improbable qu’un enfant soit compétent pour consentir à l’administration d’inhibiteurs de puberté », et qu’avant 16 ans, ils ne peuvent prendre ce traitement que s’ils en comprennent les conséquences immédiates et à long terme.

Le Tavistock and Portman NHS Trust avait fait appel de cette décision (cf. Keira Bell : le système de santé britannique fait appel de l’interdiction des bloqueurs de puberté). Vendredi, la cour d’appel lui a donné raison, estimant que la Haute cour a fixé « à tort » de telles limites d’âge. Selon la cour d’appel « il revient aux médecins d’exercer leur jugement pour déterminer si leurs patients sont ou non en mesure de donner un consentement éclairé ».

Une conclusion qui a « surpris et déçu » Keira Bell.

Source : AFP (17/09/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Irlande : un couple de femmes reconnu comme « famille de deux mères »
/ PMA-GPA

Irlande : un couple de femmes reconnu comme « famille de deux mères »

Ranae et Audrey ont deux filles. Elles sont issues d’une « maternité partagée » ou ROPA (Réception d’ovule du partenaire) ...
57_justice_usa_16
/ IVG-IMG

USA : 12 Etats poursuivent en justice l’administration Biden au sujet de l’avortement

Le procureur de l’Ohio Dave Yost a intenté une action au sujet d'une règlementation sur l'avortement, devant le tribunal de ...
Une gynécologue devant le Conseil de l’Ordre pour sa prise en charge d’un jeune homme
/ Genre

Une gynécologue devant le Conseil de l’Ordre pour sa prise en charge d’un jeune homme

Le jeune homme à l’état civil souhaitait se voir prescrire « une hormonothérapie féminisante ». Sa mère, inquiète, a contacté ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres