Royaume-Uni : décalage entre médecins et opinion publique sur l’euthanasie

Publié le 14 Mar, 2011

Selon une recherche menée au Royaume-Uni sur une période de vingt ans, les médecins anglais s’opposent toujours à l’euthanasie et au suicide assisté. Parus dans Palliative Medicine*, les résultats de cette enquête mettent en évidence un décalage entre l’attitude des médecins et celle de l’opinion publique britannique.

Le Dr Ruaidhrí McCormack, du Milford Care Centre en Irlande, s’est penché sur 16 études clefs réalisées entre 1990 et 2010, relatives à l’attitude des médecins à l’égard de l’euthanasie et du suicide médicalement assisté. Dans toutes les études, excepté une, la majorité des médecins sont opposés à l’euthanasie.

Les auteurs de cette enquête se sont servis de la définition de l’euthanasie telle qu’elle est définie par l’Association européenne de soins palliatifs (EAPC) : "un médecin tuant intentionnellement une personne par l’administration de médicaments, à la demande volontaire et suffisante de celle-ci".  Ils ont utilisé également la définition du suicide médicalement assisté de l’EAPC : "un médecin aidant intentionnellement une personne à se suicider en lui fournissant les substances en vue d’une auto-administration, à la demande volontaire et suffisante de celle-ci".

Parmi les raisons de refus mises en lumière, ils citent l’existence des soins palliatifs qui permettent de réduire la souffrance et de limiter les demandes d’euthanasie, le besoin de protections adéquates si l’euthanasie et le suicide assisté étaient introduits dans le pays et l’idée de mettre en place une profession nouvelle pour ces pratiques n’incluant pas les médecins.

Selon une enquête de British Social Attitudes parue en 2007, près de 80% des britanniques soutiendraient l’euthanasie volontaire réalisée par un médecin en cas de maladie en phase terminale. Si l’euthanasie était légalisée, elle pourrait donc devenir l’affaire d’une petite poignée de médecins.

* Palliative Medicine, "Attitudes of UK doctors towards euthanasia and physician-assisted suicide: A systematic literature review", Ruaidhri McCormack, MRCP, Margaret Clifford and Marian Conroy, 10/03/11

Bioedge.org (Michael Cook) 12/11/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres