Rein artificiel : les études précliniques sont en cours

Publié le 20 Sep, 2021

Des chercheurs américains de l’université de Californie[1] ont mis au point un prototype de rein artificiel. Autonome, il se compose d’un hémofiltre et d’un bioréacteur, pour assurer les fonctions de cet organe complexe. Une fois relié aux artères principales du patient ainsi qu’à sa vessie, le rein artificiel ne nécessite pas d’alimentation électrique ni de traitement complémentaire. Début septembre, un premier prototype a été implanté sur un modèle préclinique, afin de le tester sur le long terme.

Le rein artificiel remplacerait la dialyse, contraignante, mais aussi les greffes de rein, qui impliquent la prise d’immunosuppresseurs à vie.

[1] UCSF ; équipe du Kidney Project

Source : Pourquoi docteur, Jean-Guillaume Bayard (17/09/2021)

 

 

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Télémédecine : attention aux "dérapages"
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...
Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?
/ Génome

Cancer : vers une thérapie cellulaire utilisant CRISPR ?

Sanofi et Scribe Therapeutics ont annoncé s'associer pour développer des thérapies cellulaires basées sur la technologie CRISPR ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres