Réduire le nombre d’ovocytes fécondés

Publié le 10 Fév, 2011

Le projet de loi sur la bioéthique prévoit de limiter à trois le nombre d’ovocytes fécondés lors d’un processus de fécondation in vitro. L’amendement, adopté par la Commission spéciale et présenté par les députés Jean-Sébastien Vialatte (UMP), Olivier Jardé (NC) et Jean-Luc Préel (NC), vise à "éviter un trop grand nombre d’embryons surnuméraires". Le 9 février 2011, le député Bernard Debré a critiqué cette mesure : "Je ne vois pas au nom de quoi on limiterait le nombre d’embryons à féconder". Il a ajouté : "Je crois que ce serait quelque chose de dramatique pour ceux et celles qui ont besoin d’un fécondation in vitro". Le député PS Philippe Vuilque a qualifié d’"énorme erreur" cette limitation synonyme de "perte de chance majeure".

Romandie News 09/02/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres