Recherche sur l’embryon : Europe divisée

Publié le 20 Sep, 2002

 

En début d’années, le Parlement européen s’était prononcé en faveur du financement de la recherche sur les embryons surnuméraires, les cellules souches embryonnaires et leurs lignées cellulaires car “le respect du pluralisme des cultures et des approches éthiques en Europe (…) doit conduire à ne pas exclure à priori l’attribution d’aides financières menées dans les pays où elles sont autorisées”. Fin juillet, un embargo temporaire sur le financement de la recherche sur l’embryon humain et ses cellules-souches, prévu au titre de divers programmes spécifiques du VIe programme-cadre de recherche et développement était adopté par le Conseil des ministres de l’Union européenne (cf. revue de presse du 29/08/02). 

Aujourd’hui, l’Italie, le Portugal, l’Irlande, l’Autriche et l’Allemagne refusent de financer des recherches sur l’embryon qui ne sont pas autorisées sur leur sol.

 

Famille Chrétienne (Grégor Puppinck) 21/09/02

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres