Qui pourra prescrire la pilule ?

Publié le 8 Déc, 2008

Le Syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France (SYNGOF) s’est dit "inquiet" des mesures relatives à la prescription de la pilule contenues dans le projet de loi Hôpital, patients, santé, territoires. Celui-ci prévoit d’étendre aux sages-femmes la prescription de la contraception et d’autoriser les infirmiers à renouveler les contraceptifs oraux, dans certaines conditions. Les pharmaciens, eux, pourront délivrer la pilule sur présentation d’une ordonnance périmée, pour une période de six mois.

La prescription de la pilule "doit rester un acte médical sous responsabilité d’un médecin", affirme le SYNGOF. "Il est illusoire et dangereux de penser que des infirmières, qui n’ont pas cette formation, puissent à moindre coût remplacer les médecins", conclut-il.

Le Quotidien du Médecin 08/12/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »
/ Genre

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »

La WPATH a recommandé la prescription de « bloqueurs de puberté » et d’hormones du sexe opposé, sans attendre les conclusions ...
Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise
/ Don d'organes

Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise

Plusieurs mesures sont envisagées : augmenter les échanges transfrontaliers, le recours aux donneurs « marginaux » ou la généralisation du consentement présumé ...
Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté
/ Genre

Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté

Selon un rapport indépendant, le taux de suicide n'a pas fortement augmenté depuis que le NHS a restreint l'accès aux ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres