Prix Nobel de Médecine 2002

Publié le 8 Oct, 2002

Le jury de l’Institut Karolinska de Stockholm a décerné hier le prix Nobel de Médecine aux britanniques Sydney Brenner et John Suston ainsi qu’à l’américain Robert Horvitz. Ces chercheurs ont été félicités pour leurs “découvertes majeures sur la régulation génétique de l’organogenèse et la mort cellulaire programmée“. 

Ils ont travaillé sur un ver transparent long d’un millimètre, le nématode caenorhabditis elegans. Le Pr. Moshé Yaniv de l’Institut Pasteur explique que “la somme des travaux des trois Nobels a permis de comprendre les mécanismes de l’apoptose – la mort programmée des cellules – et a ainsi contribué à la réinterprétation actuelle de la survenue de nombreuses maladies comme le cancer, le sida ou les maladies neurodégénératives“.

Le Figaro (Catherine Petitnicolas) 08/10/02 – Libération (Corinne Bensimon) 08/10/02 – Sciencesetavenir.com 07/10/02 – Edicom 08/10/02 – Le Quotidien du Médecin (Dr Isabelle Catala) 09/10/02 – Le Monde (Paul Benkimoun) 09/10/02

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres