Prix Nobel de Médecine 2002

Publié le : 8 octobre 2002

Le jury de l’Institut Karolinska de Stockholm a décerné hier le prix Nobel de Médecine aux britanniques Sydney Brenner et John Suston ainsi qu’à l’américain Robert Horvitz. Ces chercheurs ont été félicités pour leurs « découvertes majeures sur la régulation génétique de l’organogenèse et la mort cellulaire programmée« . 

Ils ont travaillé sur un ver transparent long d’un millimètre, le nématode caenorhabditis elegans. Le Pr. Moshé Yaniv de l’Institut Pasteur explique que « la somme des travaux des trois Nobels a permis de comprendre les mécanismes de l’apoptose – la mort programmée des cellules – et a ainsi contribué à la réinterprétation actuelle de la survenue de nombreuses maladies comme le cancer, le sida ou les maladies neurodégénératives« .

<p>Le Figaro (Catherine Petitnicolas) 08/10/02 - Libération (Corinne Bensimon) 08/10/02 - Sciencesetavenir.com 07/10/02 - Edicom 08/10/02 - Le Quotidien du Médecin (Dr Isabelle Catala) 09/10/02 - Le Monde (Paul Benkimoun) 09/10/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres