Préservation de greffons rénaux : une nouvelle méthode mise au point en Belgique

Publié le 12 Mai, 2022

Le Centre de transplantation des Cliniques Saint-Luc et l’Institut de recherche expérimentale et clinique de l’UCLouvain ont mis au point une nouvelle technique de préservation des greffons rénaux. Deux patients ont d’ores et déjà reçu un rein conservé de cette façon, au mois de mars. Une trentaine de centres dans le monde vont désormais l’utiliser.

Entre la méthode classique de conservation dans une solution froide et les machines plus récentes de perfusion des organes, les chercheurs belges ont élaboré une alternative : un machine de perfusion moins coûteuse que les précédentes, dans laquelle seule la surface du liquide dans lequel baigne l’organe est oxygéné. « Par diffusion, l’oxygène pénètre dans le tissu du rein et améliore sa préservation et son état métabolique ». Cette technique permet la préservation de greffons dits « à haut risque », c’est-à-dire provenant de « donneurs à cœur non-battant en arrêt circulatoire irréversible ou en état de mort cérébrale âgés de 50 à 60 ans avec certaines comorbidités associées ».

Source : Le Soir (10/05/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres