Première transplantation de cellules cardiaques fabriquées à base de cellules iPS

Publié le 28 Jan, 2020

Lundi 27 janvier 2020, une équipe de chercheurs de l’université d’Osaka a déclaré avoir réalisé la première transplantation de cellules de muscle cardiaque créées à partir de cellules iPS (cf. Japon : première greffe de cornée artificielle obtenue avec des cellules iPS).

Dirigée par le Professeur Yoshiki Sawa, l’essai clinique prévoit de transplanter des feuilles de cellules du muscle cardiaque chez dix patients souffrant d’un dysfonctionnement cardiaque grave causé par une cardiomyopathie ischémique. Menée sur une période de trois ans, cette expérience permettra de vérifier la sécurité et l’efficacité de la thérapie utilisant des cellules souches pluripotentes induites. Une évaluation rigoureuse des risques devra être menée, en particulier des possibilités de cancer, la transplantation de quelque 100 millions de cellules par patient pouvant inclure des cellules tumorales.

Techniquement, les cellules iPS ont été dérivées de cellules sanguines de donneurs sains avant d’être stockées dans des feuilles. Ces feuilles, dégradables, ont été fixées à la surface du cœur des patients dans l’objectif de les voir se développer et sécréter une protéine capable de régénérer les vaisseaux sanguins, dans l’objectif d’améliorer la fonction cardiaque.

Il s’agit du deuxième essai clinique basé sur les cellules iPS au Japon. Le premier a été mené par l’institut de recherche Riken sur des patients souffrant de maladies oculaires (cf. Japon : traitemenmminent via des cellules iPS d’un patient atteint de la DMLA, Les cellules iPS bénéfiques pour contrer les dégénérescences rétiniennes  et La vision de la première patiente ayant reçu une transplantation de cellules IPS s’améliore).

Pour aller plus loin :

Cellules iPS : un essai clinique pour traiter les maladies cardiaques

Une nouvelle méthode plus efficace pour générer des iPS

Japon : un premier essai clinique mondial avec iPS positif

The Japan Times, Jiji (28/01/2020)

Japan today (28/01/2020)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres