Première greffe d’utérus aux Etats-Unis

Publié le : 26 février 2016

Après la Suède en 2013, qui compte désormais neuf transplantations à son actif (Suède : première naissance après transplantation d’utérus), c’est au tour des Etats-Unis de réaliser leur première greffe d’utérus.

 

La Cleveland Clinic, centre hospitalier de l’Ohio, a annoncé hier avoir greffé un utérus provenant d’une donneuse décédée sur une jeune femme de 26 ans « souffrant d’une forme irréversible d’infertilité ». Elle fait partie des candidates sélectionnées par la Cleveland Clinic depuis la fin de l’année 2015 « dans le cadre d’un essai clinique approuvé par le conseil de la clinique visant à offrir cette procédure à dix femmes ».

 

A l’issue des neuf heures d’intervention, l’état de la patiente est jugé « stable ». Une conférence de presse sera organisée avec l’équipe médicale la semaine prochaine à Cleveland.

 

En France, deux équipes se préparent à « expérimenter cette intervention risquée et pleine d’incertitudes » (L’Académie de médecine dit « oui » à la transplantation d’utérus,  et Greffe d’utérus : un premier essai clinique autorisé en France). Des essais cliniques sont également en cours au Royaume-Uni (Lancement des premières greffes d’utérus au Royaume-Uni, et Au Royaume-Uni, les premiers essais de greffes d’utérus en préparation).

 

 

Pour  aller plus loin

Les greffes d’utérus, « nouvelle ère de la procréation médicalement assistée » ?                       

<p>Le Figaro (26/02/2016), Libération (26/02/2016), La dépêche (26/02/2016), Medical X Press (26/02/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres