Pr Frydman : rien de plus risqué qu’une grossesse non désirée…

Publié le 22 Juin, 2006

Le Pr René Frydman répond à différentes questions sur les hormones que les femmes prennent quand elles sont sous pilule (60% des françaises entre 25 et 44 ans), quand elles ont recours à l’assistance médicale à la procréation (10 % des françaises) ou quand elles suivent un traitement substitutif à la ménopause (20 %).

Selon le Pr Frydman, la mauvaise utilisation de la pilule serait à l’origine de 20 000 avortements par an.

Selon le Pr Frydman, la pilule ne rend pas stérile. Mais plus on prolonge la durée de contraception, plus on s’expose à des problèmes d’infertilité dû à l’âge.

Il est déconseillé aux femmes de plus de 35 ans qui fument de prendre la pilule car les risques d’accident cardio-vasculaire sont multipliés. Les effets cancérigènes de la pilule sont connus notamment parce qu’elle favoriserait le cancer du sein. Pourtant, explique le Pr Frydman ces risques sont minimes et sans rapport "avec les risques que pourrait faire courir une grossesse accidentelle, à commencer par l’IVG"…

Lire en ligne la revue de presse du 3 août 2005.

Madame Figaro (Emmanuelle Blanc) 15/06/06

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres