Portugal : l’Assemblée vote la GPA

Publié le 29 Nov, 2021

Vendredi 26 novembre 2021, l’Assemblée du Portugal a approuvé l’accès à la maternité de substitution. La mère porteuse aura le droit de changer d’avis, et donc de ne pas livrer le bébé avant le délai maximal fixé par la loi pour son inscription à l’état civil, soit 20 jours. Seuls les citoyens et résidents portugais auront accès à la gestation par autrui.

Le président du pays, Marcelo Rebelo de Sousa, avait demandé une révision de la législation sur la gestation par autrui. Le motif : la loi approuvée par le Parlement le 19 juillet 2019 ne prévoyait pas de possibilité pour la mère porteuse de révoquer son consentement (cf. Au Portugal, la Cour constitutionnelle enterre la loi sur la GPA).

 

Source : Europa Press (26/11/2021) – Photo : David Peterson de Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...
Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »
/ Genre

Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »

Il existe « un intérêt financier à banaliser la transformation des corps par la chirurgie et les produits chimiques », ...
"Brain 2.0" : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau
/ Génome, Transhumanisme

“Brain 2.0” : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau

Les NIH ont lancé l’initiative « Brain 2.0 » pour cartographier entièrement les 86 milliards de neurones humains ainsi que leurs connexions ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres