PMA : « beaucoup trop d’ovocytes » prélevés

Publié le 5 Juil, 2021

Une étude de l’ESHRE[1] a montré que les cliniques de fécondation in vitro (FIV) au Royaume-Uni collectent « beaucoup trop d’ovocytes »[2]. La plupart « pourraient ne jamais être utilisés et sont probablement jetés » (cf. Royaume-Uni : la congélation des ovocytes et des embryons multipliée par 5 depuis 2013).

« 1,625 million d’ovocytes au Royaume-Uni ont été prélevés chez de 147 274 femmes entre 2015 et 2018 ». Et « 58 femmes ont chacune eu plus de 50 ovocytes collectés au cours d’une seule procédure ». Des résultats qui pourraient bien refléter les pratiques mondiales, selon le Docteur Gulam Bahadur de l’hôpital universitaire North Middlesex de Londres. Pour le médecin, il est essentiel d’examiner les effets secondaires de ces pratiques, « y compris le syndrome d’hyperstimulation ovarienne et les complications liées aux procédures ».

Des répercussions sur la santé mentale

Par ailleurs, des chercheurs de l’University College London (UCL) et de l’Université de Padoue, ont montré que « la santé mentale des femmes qui ont conçu par procréation médicalement assistée (PMA) a diminué dans l’année précédant la grossesse » (cf. « La PMA se rend maître de nos vies » : des couples témoignent). Leur étude a été publiée dans la revue Demography. Au contraire, la santé mentale des femmes qui ont conçu naturellement, s’était améliorée dans l’année précédant la grossesse et durant celle-ci.

L’étude va jusqu’à affirmer que cette mauvaise santé mentale de la mère pourrait « également aider à expliquer le risque accru de mauvais résultats à la naissance ». En effet, les scientifiques rappellent que « des recherches antérieures ont montré que le stress maternel et les issues de la grossesse sont liés ».

 

[1] European Society of Human Reproduction and Embryology

[2] Presentation 0-106, Tuesday 29 June 2021: Non-donor IVF treatment cycles in the UK need to be re-evaluated against the 1.625 million oocytes retrieved

Sources : Medical Press, ESHRE (29/06/2021) ; Medical Press, University College London (30/06/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres