Plus d’asthme et d’allergies chez les enfants conçus par PMA

Publié le 22 Avr, 2022

Des chercheurs des National Institutes of Health [1]ont montré que les enfants conçus par PMA (insémination artificielle ou fécondation in vitro), ou dont la mère a subi une stimulation ovarienne, sont plus susceptibles de souffrir d’asthme ou d’allergies. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Human Reproduction [2].

L’étude a porté sur approximativement 5 000 mères et 6 000 enfants nés entre 2008 et 2010. Les enfants conçus après un traitement « étaient plus susceptibles de présenter une respiration sifflante persistante à l’âge de 3 ans, une indication potentielle d’asthme ». A l’âge de 7 à 9 ans, ils étaient « 30% plus susceptibles de souffrir d’asthme, 77% plus susceptibles de souffrir d’eczéma et 45% plus susceptibles de s’être vus prescrire un médicament contre les allergies ».

Les auteurs de l’étude souhaitent que de nouvelles recherches soient effectuées afin de déterminer « comment le traitement de l’infertilité ou une fertilité parentale plus faible peut influencer le développement de l’asthme et des allergies chez les enfants ».

 

[1] Les scientifiques travaillent au sein du Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development ou du National Institute of Environmental Health Sciences

[2] Polinski KJ et al. Infertility treatment associated with childhood asthma and atopy. Human Reproduction. 2022. https://doi.org/10.1093/humrep/deac070

Source : NIH (21/04/2022) – Photo : sweetlouise de Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres