Plus d’anomalies pour les enfants nés à la suite d’une FIV

Publié le : 26 mars 2009

La "Human Ferilisation and Embryology Authority" (HFEA)vient d’avertir officiellement des risques liés à la fécondation in  vitro. Les embryonsainsi conçus auraient 30% de risques d’accidents génétiques de plus que les autres.

L’enquête a été menée sur 14 000 bébés. Chez les bébés conçus par fécondation in vitro, le risque de présenter un bec de lièvre, des défauts cardiaques et des malformations du système digestif est significativement plus élevé. Par ailleurs, ces enfants présentent davantage d’anomalies génétiques.

12 000 enfants naissent chaque année en Grande Bretagne à la suite d’une fécondation in vitro. La HFEA a décidé de mieux informer les couples demandeurs en les tenant au courant des risques encourus.

Lire en ligne l’étude

The Guardian.co.uk 21/03/09 - BBC News 21/03/09 - Bio News 23/03/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres