Plaintes contre des laboratoires mettant sur le marché des thérapies non approuvées à partir de cellules souches

Publié le 11 Mai, 2018

La Food and Drug Administration (FDA) a déclaré mercredi qu’elle portait plainte auprès du tribunal fédéral afin d’empêcher deux cliniques d’utiliser des traitements de cellules souches non approuvés et qui  ont gravement blessé des patients.

 

L’agence a déposé deux plaintes demandant des injonctions permanentes. L’une contre la US Cell Stem Cell Clinic L.L.C. de Sunrise, Fla., son directeur scientifique, Kristin Comella et son copropriétaire et administrateur, Theodore Gradel. L’autre contre le California Stem Cell Treatment Center, à Rancho Mirage et Beverly Hills, la Cell Surgical Network Corporation de Rancho Mirage, le Dr Elliot B. Lander et le Dr Mark Berman.

 

Dans la plainte contre le California Stem Cell Treatment Center, la FDA  a déclaré être intervenue en août afin d’empêcher l’utilisation d’un « traitement potentiellement dangereux et non prouvé » donné aux patients des cliniques de Rancho Mirage et de Beverly Hills.

 

En août dernier, des flacons de vaccins antivarioliques qui étaient utilisés pour créer un produit à base de cellules souches administré aux patients atteints de cancer, ont été saisis à la demande de la FDA dans les cliniques de Californie. Ce produit présentant chez les patients traités un risque d’inflammation du coeur et de ses tissus environnants.

 

Une femme de la Floride, Doris Tyler, a perdu la vue après avoir été traitée dans un centre affilié, le centre de bien-être Ageless  à Peachtree City, en Géorgie. Des cellules de sa graisse lui avaient été injectées dans les deux yeux.

 

Selon le Dr Berman, beaucoup de personnes se sont senties mieux après ses traitements. Il a déclaré par ailleurs « qu’il ne croyait pas que les cellules souches constituaient  un médicament et  qu’elles ne devraient pas être réglementées en tant que telles ».

 

Dans sa déclaration, la FDA a également indiqué que la US Stem Cell Clinic et le California Stem Cell Treatment Center utilisaient des extraits cellulaires pour traiter des maladies graves – y compris la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique et la bronchopneumopathie chronique obstructive – mais que leurs produits n’étaient approuvés pour aucune de ces indications.

 

Le Dr Scott Gottlieb de la FDA, a qualifié le domaine des cellules souches d’un des domaines les plus prometteurs de la science et de la médecine, et très encourageant pour certaines des maladies les plus difficiles à soigner. Il a annoncé que la FDA faciliterait l’approbation des chercheurs et des entreprises qui développaient des traitements efficaces et sûrs. Il s’est également engagé à sévir contre les cliniques faisant des publicités trompeuses et commercialisant des traitements dangereux.

 

New York Times, Denise Grady et Sheila Kaplan (09/05/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause
/ IVG-IMG

IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause

Les conclusions d'une étude selon laquelle la télémédecine pour prescrire des pilules abortives est « efficace » sont remises en ...
23_pilule_abortive
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement adopte une loi libéralisant l’accès à la « pilule du lendemain »

La chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi autorisant l’accès à la « pilule du lendemain » dès ...
Canada : des soins palliatifs pédiatriques à améliorer au lieu de proposer l’« aide médicale à mourir »
/ Fin de vie

Canada : des soins palliatifs pédiatriques à améliorer au lieu de proposer l’« aide médicale à mourir »

« Trop d'enfants canadiens qui ont besoin de soins palliatifs n'en bénéficient pas, ou n'en bénéficient que dans les dernières semaines ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres