Plainte déboutée pour la mère d’une enfant handicapée

Publié le 3 Juin, 2008

Le tribunal administratif de Limoges vient de rendre son verdict dans l’affaire Amouriq. Rappelons qu’Annie Amouriq réclamait 6,5 millions d’euros au CHU de Châteauroux, lequel avait réanimé sa fille Elodie, aujourd’hui âgée de 26 ans et lourdement handicapée, contre son avis et celui de son mari (cf. Synthèse de presse du 16/05/08). Conformément à la demande du Commissaire du gouvernement, aucune charge n’a été retenue contre le CHU qui devra seulement payer les frais d’expertise.

Selon Me Philippe Meilhac, avocat d’Annie Amouriq, celle-ci devrait faire appel dans les prochains jours.

Libération (Xavier Renard) 03/06/08

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres