Plainte déboutée pour la mère d’une enfant handicapée

Publié le 3 Juin, 2008

Le tribunal administratif de Limoges vient de rendre son verdict dans l’affaire Amouriq. Rappelons qu’Annie Amouriq réclamait 6,5 millions d’euros au CHU de Châteauroux, lequel avait réanimé sa fille Elodie, aujourd’hui âgée de 26 ans et lourdement handicapée, contre son avis et celui de son mari (cf. Synthèse de presse du 16/05/08). Conformément à la demande du Commissaire du gouvernement, aucune charge n’a été retenue contre le CHU qui devra seulement payer les frais d’expertise.

Selon Me Philippe Meilhac, avocat d’Annie Amouriq, celle-ci devrait faire appel dans les prochains jours.

Libération (Xavier Renard) 03/06/08

Partager cet article

Synthèses de presse

14_gpa
/ PMA-GPA

GPA : un site internet « manifestement illicite »

Le 23 Novembre, la Cour de Cassation a confirmé le caractère « manifestement illicite » d’un site internet proposant des services de ...
Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées
/ Transhumanisme

Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées

A l’aide d’interfaces cerveau-ordinateur (BIC), les scientifiques apprennent à traduire les signaux du cerveau de personnes paralysées en mots et ...
La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie
/ Génome

La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie

La thérapie génique Hemgenix est destinée aux patients atteints d’hémophilie. Le prix de ce traitement s'élève à 3,5 millions de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres