Philippines et santé reproductive

Publié le 26 Mai, 2011

L’Eglise des Philippines, à quelques jours du vote de la loi sur la santé reproductive qui prévoit notamment le financement public obligatoire des moyens de contraception, se mobilise pour exprimer son désaccord. La Conférence épiscopale des Philippines (CBCP) s’oppose depuis plusieurs mois au gouvernement et au président en place (cf. Synthèses de presse du 10/05/11 et du 03/02/11), et elle a cessé aujourd’hui toute discussion.

Elle a appelé à venir prier pendant 9 soirées de suite afin que la loi soit rejetée par les députés. "Nous sommes convaincus que cette loi ne peut pas fonctionner et que son budget est excessif" a expliqué Mgr Pedro Quitorio, porte-parole de la CBCP.

L’Eglise rappelle que le contrôle direct des naissances qui serait institué par le projet, ne constitue pas une politique efficace pour lutter contre la pauvreté, argument principal avancé par le gouvernement.

La Croix (Sébastien Farcis) 25/05/2011

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres