Opposition à l’arrêt des subventions américaines au profit du planning familial

Publié le 26 Mar, 2001

Georges Bush annonçait le 22 janvier dernier le rétablissement de directives, connues sous le nom de « politique de Mexico », interdisant toute aide financière à des programmes à l’étranger encourageant l’interruption volontaire de grossesse. Dès 1973, le président Nixon avait interdit à tout organisme fédéral de donner de l’argent qui servirait à la promotion de l’avortement à l’étranger.

 

Cependant, un groupe d’élus américains a déposé une résolution appelant le président Bush à lever ces directives concernant le planning familial international. L’un d’eux, le sénateur démocrate Harry Reid explique : « nous avons entrepris cette démarche parce que la règle en question (…) est mal conçue, antifemmes et antiaméricaine ». 

 

Georges Bush, quant à lui, soutient que les Etats Unis ne doivent plus financer les programmes de planning familial dans le monde promouvant les interruptions volontaires de grossesse comme méthode de contrôle de naissances.

Le Quotidien du Médecin 23/03/01

Partager cet article

Synthèses de presse

France : un tribunal rejette une demande de PMA post mortem
/ PMA-GPA

France : un tribunal rejette une demande de PMA post mortem

Le 4 avril, le tribunal administratif de Rennes a rejeté la demande d’une femme qui souhaitait récupérer les gamètes de ...
Changement de genre : l’Allemagne autorise « l’autodétermination » dès 14 ans
/ Genre

Changement de genre : l’Allemagne autorise « l’autodétermination » dès 14 ans

Le 12 avril, le Bundestag, la chambre basse du parlement allemand, a adopté une loi autorisant « l’autodétermination de genre » ...
Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres