OGM et biodiversité

Publié le 30 Nov, 2004

L’étude BRIGHT a été menée sur 4 ans en Grande Bretagne pour déterminer l’impact des cultures sur la diversité et la densité des graines de “mauvaises herbes” dans les parcelles. Les chercheurs ont planté du colza et de la betterave rendus résistants à un herbicide ainsi que des semences conventionnelles.

 

L’expérience ne montre aucune différence entre les deux rotations menées dans des conditions similaires à la pratique agricole. “Cette étude va enterrer le mythe selon lequel ces deux plantes transgéniques posent des problèmes agronomiques et environnementaux. 

Les association écologistes contestent ces résultats. Une études menée fin 2003 montrait qu’un maïs transgénique avait un impact positif sur la flore naturelle tandis que le colza et la betterave diminuaient de 20 à 30 % le stock de semence sauvage.

Le Figaro (Marc Menessier) 30/11/04 – science.nouvelobs.com (Cécile Dumas) 30/11/04

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales
/ Fin de vie

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales

Le ministère de la santé espagnol, avec l’aide des communautés autonomes, a travaillé sur une réforme du « Manuel de ...
cellules_souches_2_-_freeimages

Cellules souches : une nouvelle technique pour réparer les lésions corporelles internes

Des scientifiques ont utilisé des protéines conçues par ordinateur pour « diriger » des cellules souches humaines et former de ...
istock-89954120
/ PMA-GPA

La GPA, un droit de l’homme ?

Un nouveau document d'orientation du FNUAP suggère que la GPA devrait être considérée comme un élément de la « planification familiale ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres