OGM et biodiversité

Publié le : 30 novembre 2004

L’étude BRIGHT a été menée sur 4 ans en Grande Bretagne pour déterminer l’impact des cultures sur la diversité et la densité des graines de « mauvaises herbes » dans les parcelles. Les chercheurs ont planté du colza et de la betterave rendus résistants à un herbicide ainsi que des semences conventionnelles.

 

L’expérience ne montre aucune différence entre les deux rotations menées dans des conditions similaires à la pratique agricole. « Cette étude va enterrer le mythe selon lequel ces deux plantes transgéniques posent des problèmes agronomiques et environnementaux. 

Les association écologistes contestent ces résultats. Une études menée fin 2003 montrait qu’un maïs transgénique avait un impact positif sur la flore naturelle tandis que le colza et la betterave diminuaient de 20 à 30 % le stock de semence sauvage.

<p>Le Figaro (Marc Menessier) 30/11/04 - science.nouvelobs.com (Cécile Dumas) 30/11/04</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres