Nouvelle-Zélande : une loi pour faciliter les changements de sexe sur les certificats de naissance

Publié le 12 Déc, 2021

L’ « auto-identification » sur les certificats de naissance a été autorisée en Nouvelle-Zélande, en 2018. Cependant, « les demandeurs devaient prouver qu’ils avaient subi un traitement médical pour aligner leur sexe et leur identité de genre ». Le projet de loi, qui a été adopté à l’unanimité par le parlement néo-zélandais, le jeudi 9 décembre 2021, supprime cette exigence. La Nouvelle-Zélande rejoint la quinzaine de pays ayant simplifié le changement de sexe sur les documents (Cf. Pangenre, neutre, intersexe… Vers des actes de naissance avec 33 genres possible en Australie ?L’Espagne rejette l’autodétermination de genre).

Cette loi sur les changements ne s’applique qu’aux certificats de naissance néo-zélandais. Les Néo-Zélandais nés à l’étranger ne pourront donc pas se prévaloir de l’« auto-identification » (Cf. Dysphorie de genre : des détransitionneurs de plus en plus nombreux).

Source : The Guardian, Eva Corlett (09/10/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres