Nouvelle composition du Groupe d’Ethique Européen

Publié le 25 Avr, 2001

La Commission Européenne a annoncé hier la nouvelle composition du Groupe Européen d’Ethique (GEE) dont les douze membres seront chargés, pour quatre ans, de donner des avis sur l’ensemble des aspects éthiques des sciences et des nouvelles technologies liés à la politique communautaire.

Le comité sera formé de quatre juristes, quatre scientifiques et quatre spécialistes des sciences humaines. Cinq membres, dont la présidente sortante française Noëlle Lenoir, faisaient partie du précédent GEE.

Le prochain avis sur lequel le GEE est appelé à se prononcer concerne « les aspects éthiques de la brevetabilité du vivant ».

Libération 25/04/01 Le Figaro 25/04/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres