Nouveau clonage d’animaux : danger ?

Publié le : 9 avril 2003

Les chercheurs du zoo de San Diego (Californie) et de la société américaine Advanced Cell Technology viennent d’annoncer la naissance les 1er et 3 avril de 2 clones banteng, buffle de Bali, animaux en voie de disparition. 

Les cellules de peau utilisées avaient été prélevées sur un banteng vivant et étaient congelées depuis 1978. Le noyau de ces cellules a été implanté dans un ovule énucléé de vache. 30 embryons ont été ainsi obtenus, 11 ont conduit à une grossesse dont 2 ont été à terme. Des 2 bantengs nés, 1 pèse près de 40 kg ce qui est le double du  poids normal. Le syndrome d’obésité est un des problèmes de santé non expliqué chez les animaux clonés. Olivier Ryder, généticien au Centre de recherches sur les espèces menacées du zoo de San Diego, explique : "la survie de ces animaux est extrêmement délicate. Ils naissent sans système immunitaire".

Depuis 1977, le zoo de San Diego a créé un "frozen zoo" c’est à dire une banque de matériel génétique animal congelé qui stockerait des échantillons de 6500 individus de 400 espèces. Les chercheurs de San Diego entendent continuer leurs recherches afin de recréer des espèces disparues ou d’assurer la sauvegarde d’espèces menacées.

D‘autres défenseurs des espèces animales en voie de disparition s’inquiètent de ces expériences de clonage craignant que l’animal soit en danger si son mode de vie naturel n’est pas respecté.

Libération (Denis Delbecq) 09/04/03 - Sciencesetavenir.com 09/04/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres