Nouveau Brunswick : la pilule abortive gratuite et accessible à toutes

Publié le : 19 juillet 2017

Le 7 juillet 2017, la province canadienne du Nouveau Brunswick, un état longtemps réticent à l’avortement, a élargi, comme il l’avait annoncé (cf. Canada : la pilule abortive bientôt gratuite dans plusieurs régions), l’accès à la pilule abortive Mifegymiso en la rendant gratuite. 

 

Le Premier Ministre, Brian Gallant, s’est exprimé le 18 juillet lors d’une réunion des dirigeants provinciaux et territoriaux à Edmonton, en Alberta. Selon lui, la gratuité de la pilule est « une opportunité pour améliorer l’accès géographique » à l’avortement et diversifier le choix des méthodes. « Nous voulons que les provinces s’engagent à couvrir les coûts universels de la pilule abortive… avant la réunion des ministres de la santé en novembre », a déclaré Sandeep Prasad, organisateur de l’évènement et directeur exécutif d’Action Canada pour la santé et les droits sexuels.

 

L’Alberta, le Québec et l’Ontario, encouragés par le Premier Ministre du Nouveau Brunswick qui estime que c’est « la bonne chose à faire » ont indiqué qu’ils devraient prendre prochainement la même décision. 

 

<p>Global news (07/07/2017), Global News (18/07/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres