Nicaragua : vote anti-avortement par la gauche et la droite

Publié le 3 Nov, 2006

Le 26 octobre dernier, la loi condamnant de quatre à huit ans de prison les médecins pratiquant une interruption médicale de grossesse et les femmes concernées a été adoptée (cf. revue de presse du 30/10/06). Lors du vote en faveur de l’interdiction de toute forme d’avortement, les voies des députés sandinistes de gauche se sont jointes à celles du parti conservateur.

L‘ambassadeur de France, Jean-Pierre Lafosse, ainsi que d’autres de ses homologues européens, avait demandé le report de ce vote après les élections. Le député Wilfredo Navarro du parti libéral n’a pas hésité à dénoncer ces politiques étrangers de "diplomates criminels représentant des pays libertins".

Le Monde (Jean-Michel Caroit) 03/11/06

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres