Menaces de démission dans les maternités publiques

Publié le 10 Jan, 2003

Après la démission du Dr Gilles Dauptain en décembre (cf. revue de presse du 11/12/02), 120 chefs de service de maternités publiques menacent à leur tour de démissionner. Selon la Fédération des cercles d’études des gynécologues-obstétriciens des centres hospitaliers, les praticiens dénoncent « les graves difficultés rencontrées » dans les services.
Le Dr Georges Robinet, président de la fédération, entend ainsi faire pression sur les pouvoirs publics dans le cadre de la mission sur la périnatalité demandée par Jean-François Mattéi et qui doit rendre des conclusions au mois de juin 2003. Le Dr Robinet ne conçoit pas d’attendre 6 mois les premières décisions. En l’absence de décisions rapides et d’un calendrier précis d’ici à la fin du mois de janvier, 120 chefs de service issus de toutes les régions démissionneront de leurs fonctions en février.

Le Quotidien du Médecin (Delphine Chardon) 10/01/03 – Le Monde 13/01/03

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres