Médiatisation des affaires Vs réalité des demandes d’euthanasie

Publié le : 14 janvier 2015
Alors que des procès sont très médiatisés autour de la fin de vie en pleine préparation d’une nouvelle loi, la maison médicale Jeanne Garnier relaye les résultats d’une étude scientifique parue dans la revue internationale BMC Palliative Care. Il s’agit de « la plus grande étude française concernant la réalité des demandes d’euthanasie chez les patients hospitalisés en unité de soins palliatifs ».

 

Cette étude a été réalisée à la Maison Jeanne Garnier (Paris), laquelle dispose de 81 lits de soins palliatifs. Les chiffres principaux révèlent que les demandes d’euthanasie sont rares.

 

Sur 2157 patients pris en charge dans cette unité de soins palliatifs (USP) :
  • 55 personnes ont demandé une seule fois « l’euthanasie » au cours de leurs séjours ; leur demande a ensuite disparu au cours de la prise en charge,
  • 4 personnes ont exprimé à plusieurs reprises une demande d’euthanasie, mais cette demande a disparu dans le temps grâce au soulagement des symptômes,
  • Seules 2 personnes ont formulé une demande persistante jusqu’à leur décès.

 

En conclusion, la grande majorité des demandes d’euthanasie disparait au cours de la prise en charge des patients, « ce qui témoigne de l’importance majeure des soins et de l’accompagnement ». Les demandes d’euthanasie « persistantes «  en USP sont donc très exceptionnelles et représentent 0,3% des patients.

 

Pourtant, les « affaires » sur ce sujet inondent les médias : l’affaire Vincent Lambert d’une part, qui est remontée jusqu’à la CEDH (Cf. Synthèse Gènéthique du 8 janvier 2015), et d’autre part, le cas de Jean Mercier, un homme de 87 poursuivi pour « non-assistance à personne en péril »  en ayant « aidé » au suicide de sa femme en 2011. Il a été auditionné hier par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne. L’avocat de Jean Mercier, Me Boulay, a déposé une Question prioritaire de Constitutionnalité (QPC), à laquelle devra répondre le TGI de Saint-Etienne. 
 
Le rapport Claeys-Leonetti sera discuté à l’Assemblée nationale à partir du 21 janvier prochain. Il devrait donner lieu à une proposition de loi qui devrait être « formellement déposée début mars ».

 

<p>Communiqué de presse Maison Jeanne Garnier 14/01/2015 - France Bleu 13/01/2015 - RTL 13/01/2014 - La Vie (Joséphine Bataille) 13/01/2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres