Maternité fermée, IVG maintenues

Publié le 14 Nov, 2006

Le mardi 10 octobre, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a annoncé officiellement la fermeture de la maternité de Granville qui sera remplacée par un centre de périnatalité. Celui-ci  assurera dès le début de l’année prochaine les consultations pendant la grossesse, la préparation à la naissance et les interruptions volontaires de grossesse. Les accouchements et les soins de suite seront pris en charge par l’hôpital d’Avranches.

Dans le courrier des lecteurs de Ouest France, Jean Legrand, démographe, déplore la fermeture de la maternité de Granville qui faisait près de 500 accouchements par an. "On pourra avorter à Granville, mais non y accoucher", pour cela il faudra faire 30 km… "ce qui est long en cas d’urgence". Pour lui, "la décence la plus élémentaire aurait conduit à transférer aussi l’IVG à Avranches". Ce choix repose sur le fait qu’un avortement est plus rentable qu’un accouchement…

La Manche Libre 15/10/06 – Ouest France 01/11/06

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres