Marisol Touraine simplifie la délivrance de pilules du lendemain

Publié le 29 Mai, 2016

Les « modalités de délivrance de la pilule du lendemain dans les collèges et lycées ont été simplifiées », annonce le ministère de la Santé. Les termes « critères d’urgence et détresse caractérisée » des élèves demandant une contraception d’urgence sont supprimées, dans le but de « réduire les délais d’accès » et de « faciliter le recours » à la pilule du lendemain.

 

Ce décret, paru samedi au journal officiel s’inscrit dans le cadre des dispositions de la « loi santé » (cf. Les députés votent définitivement le projet de loi santé ). Le texte est signé de Marisol Touraine et de Najat Vallaud Belkacem.

 

Le communiqué de presse du ministère de la santé rappelle que cette mesure s’inscrit dans la continuité des précédentes décisions de Marisol Touraine : gratuité des moyens de contraceptions pour les mineures de plus de 15 ans, gratuité de la contraception d’urgence pour les étudiantes, suppression de l’avance de frais pour les consultations ou les examens de biologie liés à la contraception, et baisse de la TVA sur les préservatifs à 5% (au lieu de 10%).

 

Avec ce nouveau décret, Marisol Touraine s’est félicitée de « protéger notre jeunesse en matière de sexualité ».

 

Elle a par ailleurs annoncé qu’ « avant l’été, le prix des actes liés à la contraception des mineures de plus de 15 ans sera pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie ».

 

AFP (30/05/2016); Jean Yves Nau (30/05/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres